Le Casino Barrière de Trouville autorisé à continuer d’offrir des jeux

Le Casino Barrière de Trouville autorisé à exploiter ses jeux de casino

Le Casino Barrière de Trouville autorisé à exploiter ses jeux de casinoLe mercredi 16 mars 2022, l’ordre du jour du conseil municipal de Trouville-sur-Mer dans le département normand du Calvados portait sur le Casino Barrière de Trouville. Eh bien, le renouvellement de son autorisation de pratiquer des jeux tels que la roulette, black jack, roulette électronique, a été votée à l’unanimité.

Cela a également été l’occasion de faire le point sur le prochain appel d’offres concernant la délégation de service publique qui arrive à son terme le 31 octobre 2023.

Suite à la prolongation de la délégation de service publique du Casino Barrière de Trouville

Lorsqu’un opérateur obtient une délégation de service publique pour gérer un casino terrestre sur le sol français, le Ministre de l’Intérieur lui délivre également une autorisation de pratiquer des jeux qui doit être auparavant validée par le conseil municipal. Seulement voilà, le Casino Barrière de Trouville n’a obtenu cette précieuse autorisation que jusqu’au 31 octobre prochain.

Or, sa délégation de service publique a été prolongée par un avenant jusqu’au 31 octobre 2023. En conséquence, un nouveau dossier doit être constitué pour obtenir une autorisation jusqu’à cette date. La première chose à faire était donc d’obtenir le consentement du conseil municipal. C’est la raison pour laquelle son avis a été demandé.

Le mercredi 16 mars dernier, il a donc voté à l’unanimité pour le renouvellement de l’autorisation de pratiquer des jeux au Casino Barrière.

Faisant partie des 30 plus importants établissements de France en terme de produit brut des jeux, celui-ci met à la disposition des clients à peu près 200 machines à sous. On peut également compter sur la présence d’une dizaine de tables traditionnelles dédiées à la roulette anglaise, au blackjack, à la roue de la chance et au poker ultimate.

Différentes interrogations concernant le prochain appel d’offres

A l’occasion de cette question à l’ordre du jour au conseil municipal de Trouville-sur-Mer, l’opposition en a profité pour évoquer quelques interrogations au sujet du prochain appel d’offres et notamment sur le sort réservé au théâtre et à la salle de baccarat.

La maire Sylvie de Gaetano s’est voulue rassurante. Elle a ainsi indiqué qu’un cabinet spécialisé avait été engagé pour aider la commune. De plus, un audit des bâtiments est en cour pour déterminer si le théâtre et la salle de baccarat vont pouvoir ou non rester dans la délégation de service public. En effet, il n’est pas forcément bon de contraindre le groupe Barrière à prendre en charge ces travaux. Certaines villes se sont pas parvenues à un renouvellement de concession à cause de ce genre de problème.

Ainsi, il est important de trouver le juste milieu. Il faut bien reconnaître que le secteur des casinos a beaucoup évolué depuis l’année 2017. A cause de la pandémie internationale de coronavirus Covid-19, il est beaucoup plus fragilisé qu’auparavant. Mieux vaut donc adapter le cahier des charges en fonction de ce qui est possible et viable. C’est justement là que se situe toute la difficulté.

Il n’y a néanmoins pas trop d’inquiétude à avoir. En effet, le groupe Barrière a récemment confirmé son attachement au Casino de Trouville. Il devrait donc logiquement se positionner lors du prochain appel d’offres.

Author: Debra Nichols