Le Grand Lisboa à Macao ferme suite à des cas positifs à la Covid-19

Macao ferme le Grand Lisboa à cause de la Covid

Macao ferme le Grand Lisboa à cause de la CovidA l’heure actuelle, Macao doit faire face à une importante flambée épidémique. En effet, à cause de la pandémie internationale de coronavirus Covid-19, les cas de contamination se multiplient, alors que le territoire avait jusque là été extrêmement épargné.

Cette situation a ainsi conduit les autorités locales à fermer temporairement la plupart des lieux publics.

Néanmoins, les casinos de Macao ont quand même le droit de rester ouverts, même s’ils sont globalement désertés par les joueurs.

Seulement voilà, l’un d’entre eux vient juste d’être contraint de fermer ses portes. Il s’agit de l’emblématique Grand Lisboa.

Plus d’une douzaine de cas positifs à la Covid-19 enregistrés au Grand Lisboa

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale, Macao a fait partie des territoires les moins touchés au niveau international. Malheureusement, il subit en ce moment même une flambée des cas de contamination. Le gouvernement local a donc été contraint de prendre des mesures draconiennes, même si elles restent quand même moins strictes que dans d’autres villes chinoises comme Shanghai.

Néanmoins, les administrations, banques, bars, cinémas, boites de nuit, salons de coiffure, salles de gym et terrains de sport entre autres doivent garder portes closes. Les restaurants ne sont autorisés qu’à vendre à emporter et les vacances estivales ont été avancées pour permettre aux écoles de fermer.

Malgré de telles mesures, les casinos sont quand même autorisés à rester ouverts. En effet, les autorités locales avaient conclu un accord avec eux, après les avoir fermés pendant 2 semaines en février 2020. pour garantir la sécurité de l’emploi dans un secteur qui représente plus de 80% des recettes fiscales, elles avaient décidé de n’interdire l’accès que de ceux dans lesquels des cas étaient enregistrés.

C’est justement ce qui vient juste de se passer pour le Grand Lisboa. Il y a quelques jours seulement, plus d’une douzaine de cas positifs au Covid-19 a été enregistré dans l’établissement de jeux. Les autorités locaux ont donc décidé de le fermer temporairement.

Propriété du groupe SJM Holdings, fondé par le défunt magnat des casinos de Macao Stanley Ho, l’établissement de jeux s’impose comme l’un des sites les plus connus de la ville.

Une période difficile pour les casinos de Macao

Il faut bien reconnaître que cette flambée épidémique ne fait absolument pas les affaires des établissements de jeux de Macao. En effet, il est extrêmement difficile de pénétrer dans cette ancienne colonie portugaise du fait des restrictions et plus de 13 000 personnes ont été placées en quarantaine.

Les autorités locales ont conseillé aux autres de rester chez eux. En prime, depuis le 1er juillet dernier, les employés, les clients et les fonctionnaires doivent présenter un test d’acide nucléique négatif à la Covid-19 de moins de 48h avant de pouvoir rentrer dans un établissement de jeux.

Ainsi, bien que les casinos de Macao aient été autorités à rester ouverts, ils peinent à attirer les clients. Même si juin a été le pire mois de l’année en termes de revenus de jeux, on peut s’attendre à ce qu’il n’y ait pas d’augmentation en juillet.

Author: Debra Nichols