Les casinos du Venezuela de retour s’intéressent à la cryptomonnaie

Les casinos terrestres du Venezuela se mettent aux cryptomonnaies

Les casinos terrestres du Venezuela se mettent aux cryptomonnaiesCela fait maintenant 2 années que les casinos terrestres sont à nouveau autorisés au Venezuela. Peu à peu, de plus en plus de d’établissements de jeux ouvrent donc leurs portes dans ce pays d’Amérique du Sud.

Ceux-ci s’intéressent d’ailleurs de très près aux cryptomonnaies. Certaines d’entre elles comme le Bitcoin (BTC) par exemple sont d’ores et déjà acceptés dans quelques casinos terrestres au Venezuela et il semblerait que ce ne soit qu’un début.

Une interdiction des casinos levée par le président Nicolas Maduro

Décédé au cours de l’année 2013 des suites d’un cancer, l’ancien président du Venezuela Hugo Chavez pensait qu’être riche était mauvais. C’est l’une des raisons pour laquelle il a décidé d’interdire purement et simplement les casinos terrestres dans le pays.

Selon lui, ce genre d’établissements de jeux provoquent une dégénérescence sociale. Heureusement pour les joueurs locaux, cette époque est révolue à l’heure actuelle. En effet, le président Nicolas Maduro a autorisé à nouveau les casinos terrestres dans le pays, il y a 2 ans maintenant.

Ces complexes se mettent de plus en plus à accepter le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

Des cryptomonnaies acceptées au Casino Ciudad Jardín Maracay et au Casino Las Vegas

A l’heure actuelle, il y a d’ores et déjà 30 casinos qui ont rouvert leurs portes dans 12 Etat du Venezuela. Parmi eux, on peut citer par exemple le Casino Ciudad Jardín Maracay qui prend place au sein de l’hôtel Pipo Internacional au nord du pays. A la fin de l’année dernière, il a fait savoir qu’il allait accepter certaines cryptomonnaies à l’instar du Bitcoin, de l’Ethereum (ETH) et du Tether (USDT) entre autres.

Le vendredi 3 juin dernier, ce fut au tour du Casino Las Vegas, situé dans la zone touristique d’Isla Margarita de l’État vénézuélien de Nueva Esparta, de faire une annonce comparable. En effet, depuis ce jour, il accepte la devise numérique Dash (DASH) grâce à un récent accord signé avec cette cryptomonnaie et la bourse de cryptomonnaies CoinCoinX.

Cette initiative vise à attirer les touristes nationaux et internationaux dans ce complexe de jeux.

Petro (PTR) : une cryptomonnaie créée par l’Etat vénézuélien

Pour beaucoup d’analystes, le Casino Ciudad Jardín Maracay et le Casino Las Vegas ne devraient pas être les seuls à accepter les cryptomonnaies. D’autres devraient prochainement suivre leur exemple. Il faut rappeler que le pays compte d’ores et déjà 30 établissements de jeux dans les Etats de Miranda, Nueva Esparta, Aragua, Lara, Zulia, Falcón et Bolívar entre autres.

Le premier complexe du genre dans la capitale vénézuélienne Caracas a ouvert ses portes en septembre dernier.

Notons d’ailleurs que ce pays en difficulté financière possède certaines accointances avec les cryptomonnaies. En effet, l’Etat a créé lui-même une devise numérique baptisée Petro (PTR). Lancée au cours du mois de février 2018, elle est adossée aux réserves de pétrole et de minerais du pays.

Visant à compléter la monnaie traditionnelle bolivar du Venezuela en chute libre, elle a été imaginée comme un moyen de contourner les sanctions américaines et d’accéder aux financements internationaux.

Author: Debra Nichols