Une amende infligée à LeoVegas par la UK Gambling Commission

la UK Gambling Commission inflige une amende de 1,58 million d

la UK Gambling Commission inflige une amende de 1,58 million d'euros à LeoVegasLa UK Gambling Commission est une prestigieuse autorité de régulation qui surveille le marché britannique. Elle a l’habitude d’imposer des amendes importantes aux opérateurs qui ne respectent pas pleinement la réglementation du Royaume-Uni.

Cette fois, c’est LeoVegas qui a été condamné. Il va donc devoir payer pas moins de 1,32 million de livres sterling, ce qui représente à peu près 1,58 million d’euros, pour une série de manquements en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le jeu compulsif.

Une récente amende infligée à LeoVegas au Danemark

Le mercredi 3 août dernier, la UK Gambling Commission a annoncé avoir sanctionné LeoVegas. De plus, elle a indiqué que cet opérateur ferait désormais l’objet d’une surveillance accrue. D’ailleurs, il faut noter que ce n’est pas la première fois qu’il est accusé de manquement à la réglementation par une autorité de régulation.

Ainsi, en octobre dernier par exemple, l’organisme danois lui avait déjà infligé une sanction puisqu’il avait là encore enfreint la loi concernant la lutte contre le blanchiment d’argent.

>>> Sur le même sujet : « L’UK Gambling Commission va modifier l’octroi de licences« 

Des manquements survenus entre les mois d’octobre 2019 et 2020

Dotée d’une excellente réputation, la UK Gambling Commission est connue pour surveiller de très près le marché britannique en ce qui concerne par exemple les manquements à la réglementation concernant la lutte contre le blanchiment d’argent. Ainsi, il a l’habitude d’imposer des amendes sur ce sujet bien précis. On se souvient par exemple qu’en mars dernier 888 avait été condamné à payer pas moins de 9,4 millions de livres sterling, ce qui représente à peu près 11,23 millions d’euros.

Dernièrement, ce fut donc au tour de LeoVegas d’être sanctionné. L’autorité de régulation britannique lui reproche d’avoir été trop laxiste pendant la période allant entre les mois d’octobre 2019 et 2020. Ainsi, l’opérateur n’a pas fait suffisamment d’efforts pour déterminer le montant qu’un joueur devrait pouvoir dépenser.

A plusieurs reprises, des utilisateurs ont donc pu jouer plus d’argent en un court laps de temps qu’ils n’auraient probablement dû le faire. Dans ces cas, LeoVegas n’est pas intervenu pour s’assurer que les joueurs avaient les ressources financières nécessaires pour supporter leur niveau de jeu.

LeoVegas s’est également montré laxiste en matière de lutte contre le jeu compulsif. Selon la UK Gambling Commission, il réagissait un peu trop tardivement au comportement problématique de ses membres.

Un audit complet des comptes de LeoVegas par une société extérieure

Pour mémoire, il faut rappeler que l’opérateur LeoVegas exploite les plateformes suivantes : leovegas.com, slotboss.co.uk, pinkcasino.co.uk, betuk.com et 21.co.uk. C’est au milieu du mois dernier qu’il a reçu sa fameuse amende de 1,32 million de livres sterling de la part de l’autorité de régulation britannique.

Il dispose désormais de 12 mois pour faire appel à une société extérieure de manière à procéder à un audit complet de ses comptes dont les conclusions devront être soumises à la UK Gambling Commission dans les 5 jours. En parallèle, cet organisme a indiqué qu’il surveillerait d’encore plus près les agissements de l’opérateur LeoVegas.

Author: Debra Nichols